Mise en place des procédures et début d’utilisation – Collège Joliot Curie – BRON

logo transparent glossySystème: Tablettes Samsung Galaxy Tab 4 10.1 Wifi – Androïd Kitkat 4.4

Avant de pouvoir vraiment commencer l’utilisation des tablettes avec les élèves, ils nous semblaient nécessaire de procéder à quelques ajustements sur notre flotte de départ et de former davantage les professeurs notamment en laissant manipuler les nouveaux outils pour qu’ils puissent les prendre en main correctement et sans crainte devant les élèves, certains n’étant pas (voire pas du tout) familiarisés avec l’univers tablette / smart phone.

Voici les étapes que nous avons réalisées et d’autres qu’il sera nécessaire d’appliquer par la suite:

– période de tests et information aux acteurs de l’établissement de l’arrivée de tablettes numériques dans l’établissement. Lors des deux réunions parents/professeurs de remise des bulletins, une tablette numérique était disponible dans presque chaque salle (salles couvertes par la borne wifi; rayonnement assez puissant d’ailleurs). Cela permettait aux familles dans l’attente de voir un professeur de pouvoir remplir un questionnaire en ligne sur « l’accueil au collège » pour améliorer notre dispositif actuel de remise des bulletins notamment. Cette expérience a très bien fonctionné et les retours du questionnaire, du coup très nombreux, nous seront très utiles pour le futur.

– « customiser » le chariot (numéros de rangement de 1 à 35 dans les espaces prévus pour les tablettes) et étiqueter les tablettes une à une pour un rangement raisonné et rapide par les élèves (prise de la tablette et rangement en fin de séance). Une étiquette du numéro de tablette en haut à droite sur la façade et une étiquette sur la housse (en haut à droite ou en haut à gauche en fonction de son emplacement dans le chariot). Il faut qu’une étiquette soit toujours visible pour faciliter le rangement et la mise en place.

– étiqueter chaque tablette avec un code exemplaire CDI pour mieux gérer les emprunts grâce à la base de la documentaliste. Il est déjà possible pour les enseignants d’emprunter les tablettes à domicile. Il peut être envisager de prêter également les tablettes aux élèves à domicile par ce biais. Nous sommes en cours de réflexion sur ce sujet. Nous verrons à l’usage si ce besoin se fait réellement ressentir ou pas.

– créer un compte prof sur chaque tablette (sécurisé par mot de passe pour débloquer l’écran d’accueil) de façon à pouvoir utiliser n’importe quelle tablette en mode prof ou en mode élève sans se soucier du numéro. Les tablettes 31 à 35 seront toutefois privilégiées pour l’utilisation en mode prof.

– assigner un numéro de tablette à chaque élève dans chaque classe selon l’ordre alphabétique afin de mieux gérer les distributions et rationaliser le rangement et la flotte (qui fait quoi, sur quelle tablette, …).

– écrire un avenant à la charte informatique du collège.

former les élèves (en heure de vie de classe) aux procédures d’utilisation des tablettes. Une fois formé, les élèves disposent d’un document récapitulatif sur l’utilisation recommandée des tablettes et doivent répondre en ligne à un questionnaire de validation de leurs « compétences » (je suis capable d’utiliser une tablette dans le cadre des cours en me conformant aux procédures demandées par les enseignants). Ce questionnaire a été conçu pour qu’il envoie une correction immédiate dans la boîte mail renseignée à la question 1. Ainsi, si l’élève n’a pas le score minimum demandé (22/25), il peut se re-former en re-lisant les réponses attendues et re-soumettre sa validation. Cela permettra d’obtenir plus de cadrage dans l’utilisation de ces nouveaux outils et de faire comprendre qu’il s’agit d’une utilisation pour la classe et non d’une utilisation libre comme sur sa tablette personnelle.

former les enseignants: un 1er volet nécessaire a été opéré par la DANE, ERASME et le DEPARTEMENT). Un 2ème volet de formation a été présenté par le référent du projet après une période d’utilisation des tablettes à domicile de deux semaines. Les enseignants ont demandé pour beaucoup à pouvoir avoir les tablettes pendant une période de vacances scolaires de façon à pouvoir manipuler les tablettes et s’y consacrer davantage en ayant une charge de travail moindre ( = pour être plus disponibles).

– créer un agenda de réservation des tablettes (nous avons choisi Google Agenda, qui est un agenda utilisé pour de multiples autres usages au sein de notre collège).

télécharger les applications effectivement nécessaires aux différentes disciplines et les installer sur les tablettes. Pour les applications payantes, une carte Google Play achetée en grande surface (par bon de commande de l’intendance) a été ajoutée au compte gmail des tablettes. Il est envisagé en fonction des matières d’acquérir des cartes sur les crédits d’enseignement si nécessaire. Un « problème » a été rencontré en EPS où les applications souhaitées par l’équipe ne sont pas en achat unique mais sur abonnement à l’année. La suite d’application coûte 150 euros pour un an. Il s’agit d’un buget trop élevé. Les professeurs d’EPS choisiront d’autres solutions.

créer et déterminer un écran d’accueil (bureau) pour l’espace élève. Nous avons également recherché un moyen de figer cet écran d’accueil pour éviter que les élèves ne puissent le modifier. Nous n’avons pas trouvé de moyen de le faire. En revanche, nous sommes en train d’étudier la possibilité de déployer MyBackUp Pro (3.98 euros) qui permettrait de sauvegarder la configuration du bureau; de pouvoir la déployer sur d’autres tablettes du même compte (afin de ne pas avoir à créer 35 fois le même bureau); et de pouvoir la restaurer en cas d’altération.
-> Nous avons décidé en équipe de faire un bureau composé de dossiers par matière dans lesquels les élèves retrouveront toutes les application utiles pour cette matière. Nous trouvons que le côté aléatoire de l’emplacement des icônes dans le menu des applications est un frein pour laisser les élèves chercher les programmes par ce biais.

– créer un espace de ressources documentaires pour aider à la recherche d’information et d’applications pour les collègues. Un padlet collaboratif sera actualisé régulièrement. Il permet d’accéder en un clin d’œil (enfin plusieurs clins d’œil quand même…)  à l’ensemble du projet et rappelle l’essentiel de ce à quoi servent les applications installées (transversales et par matière).

Reste à faire pour une mise en service sans problème:

– établir un planning roulant pour allumer les tablettes et permettre leur mise à jour en dehors des heures d’utilisation par les élèves. Si cette action n’est pas faite, des problèmes de réseau arriveront (connexion multiple simultanée avec de fortes demandes en bandes passantes).

compte TeamViewer (partage tablettes sur vidéo projecteur) à actualiser avec l’ensemble des tablettes (ID à inclure dans le compte et renseigner le numéro pour chaque tablette).

– faire fonctionner correctement le dongle WIFI Samsung de façon à pouvoir faire du screen mirroring sans passer par le réseau internet mais par le réseau wifi local créé par ce dongle…

– Ajouter les claviers de langue manquant sur toutes les tablettes. Pour l’utilisation en langues, la saisie prédictive peut être intéressante pour permettre une écriture plus fluide, plus rapide, et plus juste des élèves. Les caractères spéciaux notamment en espagnol seront aussi mieux intégrés et plus accessibles.

Philippe Hattais
Référent Numérique – Collège Joliot Curie – BRON

À propos de HATTAIS Philippe

Professeur d'Anglais / Référent Numérique / Administrateur Réseau au Collège Joliot-Curie - Bron
Ce contenu a été publié dans suivi projet. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Mise en place des procédures et début d’utilisation – Collège Joliot Curie – BRON

Laisser un commentaire